Finance décentralisée et prêts auto-remboursés: Alchemix

La finance décentralisée continue de nous surprendre par la combinaison de différents projets… Les smart-contracts permettent aux applications DeFi de proposer des services financiers plus efficients, et repoussent toujours plus les limites de la finance traditionnelle.

Dernière innovation en date : Alchemix, une plateforme qui introduit le concept de prêt auto-remboursé

Avec Alchemix, le coût d’opportunité représenté par l’emprunt ne se pose plus : le mécanisme introduit par la plateforme améliore l’efficience du capital.

Comment est-ce possible ?

En pratique, un prêt collatéralisé sur la plateforme Alchemix permet d’obtenir une avance en contrepartie du blocage des fonds : cette avance prend la forme de tokens alUSD – le stablecoin synthétique d’Alchemix.

Parallèlement, le blocage des fonds sur Yearn Finance génère des intérêts ; lesquels peuvent être utilisés pour soit rembourser partiellement le prêt, soit être convertis en d’autres stablecoins et être utilisés dans d’autres services financiers.

Voici comment les choses fonctionnent :

Sur l’image ci-dessus, 60 000 DAI sont déposés en collatéral sur Alchemix et bloqués sur Yearn Finance.

En contrepartie, environ la moitié de cette somme est débloquée : 25 000 tokens alUSD peuvent être utilisés de n’importe quelle manière – que ce soit à la consommation ou au remboursement du prêt au bout d’un certain délai.

Parallèlement, les 60 000 DAI bloqués sur la plateforme Yearn (dans le Vault Dai) génèrent des intérêts. 

Ces intérêts permettent à l’utilisateur de rembourser automatiquement le prêt au fil du temps (les 25 000 alUSD), et de récupérer les 60 000.
Ainsi, et contrairement à des services DeFi traditionnels, Alchemix instaure un mécanisme d’auto-remboursement d’un prêt, et augmente la quantité de capital disponible. Dans un service de prêt classique comme Aave, il n’est pas possible d’obtenir une avance sur le montant du prêt déposé. Sur 60 000 DAI déposés par exemple, un taux d’intérêt annuel à 29% (dépendant de Yearn et variable) fait que le collatéral est débloqué à un horizon d’Octobre 2022.

Comme l’illustre l’image ci-dessus, un emprunt Alchemix augmente les capacités de consommation de l’investisseur (Alchemix CPF), en comparaison avec un emprunt classique (Legacy CPF). Cela signifie que l’investisseur dispose d’une plus grande quantité de capital disponible grâce à l’avance sur l’investissement et les intérêts générés.

Conclusion

Alchemix augmente donc la quantité de capital disponible à un instant t, et permet aux utilisateurs d’obtenir plus d’utilité économique dans l’ensemble de l’écosystème DeFi. Pour l’instant cela concerne le DAI, mais le même système est extensible pour de l’ETH, ou des représentations de Bitcoin sur Ethereum. 

Plus encore, Alchemix réinvente le compte épargne et devient un filet de sécurité. Plutôt que de conserver des actifs sur un compte à faible rendement, les utilisateurs sont incités à déployer leurs actifs pour un rendement maximal grâce aux liquidités fournies par la plateforme.

Alchemix offre une nouvelle illustration de la composabilité de la Finance décentralisée avec la combinaison entre plusieurs protocoles dont la résultante est un nouveau produit à forte valeur ajoutée. 

Plus d’information : https://alchemix.fi/