Lexique

Conscients que la DeFi est parfois aride pour ceux qui ne sont pas familiers de la finance ou de la blockchain/crypto, nous vous proposons ci-dessous un lexique des termes fréquents dans nos articles.

L’analyse fondamentale s’oppose à l’analyse technique (l’analyse des graphiques de cours financiers) et recherche la valeur intrinsèque d’un protocole de finance décentralisée

Système de transfert et de vérification de propriété reposant sur un réseau de pair à pair sans aucune autorité centrale, conçu en 2009 par un développeur utilisant le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Son unité de compte est la monnaie électronique bitcoin (sans majuscule). Pour plus d’informations : https://bitcoin.fr/Qu-est-ce-que-Bitcoin/

Technologie de stockage et de transmission d’informations à coût minime, sécurisée, transparente, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une blockchain (littéralement une « chaîne de blocs ») désigne une base de données sécurisée et décentralisée, répliquée sur un très grand nombre de noeuds, et contenant un ensemble de transactions dont chacun peut vérifier la validité. Une blockchain peut donc être assimilée à un grand livre comptable transparent, pseudonyme et infalsifiable. Pour plus d’informations : https://blockchainfrance.net 

On appelle « collatéral » (en anglais « collateral ») l’ensemble des actifs, titres ou liquidités, remis en garantie au créditeur. En cas de défaillance du débiteur, le créditeur a le droit de conserver le collatéral afin de se dédommager de la perte financière subie. https://www.fimarkets.com/pages/collateral.php

Ensemble des actifs numériques émis et échangeables sur une blockchain (cryptomonnaies et tokens).

Monnaie numérique, échangeable en pair-à-pair (c’est-à-dire sans intermédiaire), se basant sur des principes cryptographiques et des mécanismes d’incitation économique pour la validation des transactions et la génération de la monnaie elle-même.

Le Dai est un stablecoin créé par le projet MakerDAO. Il conserve (ou en tout cas est censé conserver) en permanence sa parité par rapport au dollar.

Abbréviation de Decentralized Exchange, pour Plateforme d’Echange Décentralisée. Concrètement, elle remplit les mêmes objectifs qu’une plateforme centralisée, c’est à dire mettre en relation l’offre et la demande sur un marché donné, mais sans passer par un tiers de confiance qui héberge les ordres d’achat et de vente. Plus de détails sur notre article dédié, Les DEx : Echanger ses cryptomonnaies avec l’exemple d’Uniswap

Standard de token sur la blockchain Ethereum, dont l’adoption a permis de faciliter considérablement la création et l’interopérabilité des tokens. 

L’Ether est la cryptomonnaie associée à la blockchain Ethereum.

Plateforme décentralisée, fondée sur une blockchain, qui vise l’avènement d’un web décentralisé. La blockchain d’Ethereum fonctionne avec la cryptomonnaie ether. Ethereum a vocation à accueillir des programmes très divers, qui fonctionnent avec des smart contracts. Pour plus d’informations : ethereum-france.com.

Une monnaie fiat est une monnaie traditionnelle, gérée par des institutions centralisées, par exemple l’euro ou le dollar.

Emprunt instantané sans risque de contrepartie, qui ne demande aucune garantie, à condition que le montant soit emprunté et remboursé dans une seule et même transaction sur Ethereum. Voir notre article dédié

Un hedge fund est un fonds d’investissement non indexé sur la bourse. Il s’agit de fonds de capitaux destinés à financer des projets à forte rentabilité. Les hedge fund cherchent à investir en entreprise et à utiliser l’effet de levier : ils investissent une somme destinée à faire croître leurs capitaux de façon importante sur les projets engagés grâce à l’investissement. On parle de gestion alternative, car ces fonds sont gérés de façon déconnectée des indices de la bourse.  https://www.journaldunet.fr/business/dictionnaire-economique-et-financier/1198937-hedge-fund-definition-traduction/

Acteur financier qui vient alimenter un pool de liquidité dans le cas d’un DEx, et est généralement rémunéré par les frais sur chaque échange.

Programme qui fonctionne sur une blockchain. Il permet de déterminer les conditions d’émission et de circulation d’un token par exemple, ou d’automatiser des transactions selon des conditions prédéfinies.

Token dont la valeur est indexée sur une valeur de référence afin de conserver une certaine stabilité. Plus de détails dans notre article dédié : Les stablecoins

Une STO (Securities Token Offering) est un procédé qui consiste en l’émission de parts de capital d’une entreprise sous la forme de « tokens » sur une blockchain.

Un token est un jeton, un actif numérique. Il peut représenter une valeur monétaire, un droit d’accès à service, un vote… tout type de valeur numérique. Un token n’a pas sa propre blockchain mais est programmé via des smart contracts (souvent sur la blockchain Ethereum).

Procédé qui vise à représenter un actif, numérique ou physique, par un « token » sur une blockchain, lui faisant ainsi bénéficier de ses caractéristiques (liquidité, cessibilité, divisibilité etc.).

Qualificatif utilisé pour désigner un trader ayant un impact considérable sur un marché donné, souvent parce qu’il détient une quantité très élevée de fonds et qu’il peut faire bouger le marché à lui tout seul.