Yearn : Automatiser un hedge-fund

De nouveaux types de propositions émergent dans l’effervescence actuelle de la finance décentralisée Ethereum. Les produits se complexifient, et offrent une diversité intéressante, mêlant technique propre à la Blockchain et  ingénierie financière pointue. Le projet Yearn est le fruit d’un développeur de grand talent et réputé dans l’écosystème Defi qu’est Andre Cronje, spécialiste des fintechs et entré dans le monde Blockchain & Cryptoactifs en 2017 lors de la bulle des ICO. Autodidacte, il propose dès février 2020, l’idée d’automatiser la recherche du meilleur taux d’intérêt ou de la meilleure stratégie en créant un pont entre plusieurs briques telles que AAVE, Compound, Fulcrum ou Dx/Dy. 

Cela illustre la composabilité de la DeFi, c’est à dire la possibilité de construire et de lier entre eux mécaniquement différents services de différents protocoles. 

Automatiser la recherche du rendement devient une réalité

L’automatisation de la recherche du meilleur rendement n’est pas à la portée de non-développeurs et nécessite de construire des outils en amont du liant entre les différentes briques de la DeFi. En parallèle, sans automatiser, il est compliqué et chronophage de chercher au quotidien la meilleure stratégie pour faire fructifier ses actifs en regardant des sites du type Loan Scan.

Yearn vise à répondre à ce problème en donnant accès à un produit simple d’utilisation et automatisant la recherche de rendement sans effort quelque soit le montant déposé représentant une barrière dans la finance traditionnelle. L’idée est de donner accès au meilleur rendement que vous ayez 100$, 1000$ ou 1.000.000$. 

Vault, hedge-fund automatisé de la Defi 

Yearn propose plusieurs produits, mais nous proposons de nous concentrer sur celui intitulé “Vault” dans l’écosystème Yearn. 

Le Vault, pour prendre une comparaison avec la finance traditionnelle, est un “hedge-fund automatisé et neutre”. En déposant votre actif, tel que le DAI, le vault va automatiquement choisir la stratégie la plus rentable et ainsi prêter vos DAI sur un protocole proposant un fort taux. Si ce protocole devient moins intéressant qu’un autre, alors vos DAI iront sur cet autre protocole. 

Cela permet à vos DAI de générer du revenu tout en gardant la maîtrise de l’actif si vous souhaitez les retirer et vous fait économiser les frais de transaction pour chaque transferts initié manuellement. 

Le site de Yearn est en cours d’amélioration, et pour bénéficier de cette proposition de Vault, nous recommandons d’utiliser le service Zapper.fi (présenté dans l’article sur les portefeuilles de cryptomonnaies). 

Zapper.fi simplifie au maximum l’accès au Vault en permettant de déposer voire convertir vos actifs en une seule transaction. 

Pour ce faire, associez votre portefeuille Ethereum à Zapper.fi. 

Cliquez sur “Invest”, puis dans la barre de recherche, écrivez yEarn. 

Vous avez le choix de plusieurs vaults en fonction de l’actif que vous souhaitez déposer. Un vault en ETH sera implémenté dans les prochains jours. 

Prenons le Vault en DAI, donc le 6 ème proposé sur l’image suivante. 

Vous pouvez alors déposer des ETH qui seront convertis directement en DAI via Uniswap puis déposés dans le Vault (Smart-contracts) ou déposer directement des DAI. 


En cliquant sur “Confirm”, vous recevrez des jetons yDAI representant les DAI déposés dans le Vault, et signifiant que vous touchez un rendement en plus du DAI déposé.

Des outils sont en cours de construction pour proposer précisément le rendement en temps réel annualisé. 

Le site permet en attendant que le projet continue d’avancer de rendre compte de ces taux : https://stats.finance/yearn 

Les deux taux représentent la performance de la veille en taux annualisé puis la performance des 7 derniers jours annualisés. A taux constant, vous pouvez donc placer vos DAI à un taux annuel entre 30 et 35%. Ce taux est évidemment changeant selon la stratégie et les volumes placés dans le Vault. Plus les volumes seront importants plus ces taux tendront vers une normalité en plus d’un premium représentant le grand risque à utiliser cette solution. 

Retirer ses DAI plus les intérêts n’est pas sans coût. En effet, afin de payer les frais de transaction mutualisés entre tous, et l’utilisation de ce service, vous payez 0.5% du montant total au retrait en plus d’une taxe de 5% des profits. Ces flux sont fléchés in fine vers les détenteurs du jeton du protocole YFI, permettant de voter les grandes orientations et de toucher sa part des revenus. 

Un projet récent hautement risqué

Le projet n’en est qu’à ses débuts et l’article ne reflète qu’un pan de la proposition de valeur de Yearn. En effet, d’autres produits sont en cours de création, comme une assurance en lien avec Nexus Mutual.

Néanmoins, le projet est extrêmement risqué, proposé des taux annualisés trompeurs du fait de volumes encore relativement faibles. Par ailleurs le développeur derrière le projet est génial autant qu’instable et capable de quitter le projet sur un coup de tête comme il a pu faire en Mars 2020 avant de revenir. Enfin, ce projet est dépendant des autres principaux projets de la DeFi. Cette interdépendance n’est pas négligeable et est à considérer au moment de l’investissement. 

Il en résulte que Yearn est une itération s’approchant d’un hedge fund automatisé neutre accessible à tous, et ce quelque soit le montant déposé. Ce projet consacre l’idée que la Blockchain et les protocoles publics pourraient permettre dans un futur proche de créer des circuits financiers ouvert à tous, et ce sans la censure des Etats.